CESU : Aspects juridiques des véhicules autonomes

OBJECTIFS ET CONTEXTE

Nous avons le plaisir de vous annoncer que les conditions d’admission au diplôme universitaire « Aspects juridiques des véhicules autonomes » ont évolué.

Désormais, il n’est plus nécessaire de demander une validation des acquis et/ou de l’expérience professionnelle pour pouvoir s’inscrire. Les professionnels non titulaires d’un Master 1 (ou DEA) peuvent s’inscrire auprès d’Eve Benauwt (dossier à télécharger ici) en fournissant tous document permettant de justifier d’au moins 5 ans d’expérience sur un poste en lien avec les sujets automobile.

Cette formation unique en France, d’un volume horaire de 79h répartis sur l’année universitaire permettra aux participants d’acquérir un socle de connaissances techniques et juridiques pour le traitement des dossiers mettant en cause un véhicule à conduite déléguée. Des professionnels issus du monde automobile ainsi que des universitaires pourront répondre à vos questionnements et proposer des solutions de résolution des litiges à la lumière du droit actuel et des perspectives d’évolution.

Une journée « pratique » est également prévue à Versailles pour permettre aux participants d’appréhender au mieux les spécificités techniques du « véhicule autonome ».

N’hésitez pas à consulter la fiche pédagogique disponible ici.

PUBLIC VISE

L’introduction des véhicules à conduite déléguée va révolutionner plusieurs corps de métier, et le juriste ne sera pas épargné par cette révolution. Les  transformations technologiques du véhicule s’accompagneront de transformations numériques qui doivent être dès à présent appréhendées par le juriste.

Le DU vise ainsi les métiers juridique au sens large et pourrait intéresser :

  • Les étudiants Master
  • Les élèves-avocat
  • Les avocats
  • Les experts automobiles
  • Les responsables juridiques
  • Les chefs de projet
  • Les assureurs
  • Les courtiers en assurance
  • Etc.